top of page

"Ce livre, à mon sens, éclaire la littérature noire d'une douce et chaude lumière dont elle a sérieusement besoin. Des romans aussi complets sont de plus en rares et pour cause, il semble plus aisé, dans le thriller et le roman policier, de jouer sur diverses révélations et autant de twist ending sans réellement prendre en compte les développements. Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang n'a rien de conventionnel, rien de lisse, rien de facile, il est très complet et aborde ses thèmes en profondeur, comme on aimerait le voir plus souvent. [...] C'est un détail que je ne m'explique pas, mais en réalité, il y a beaucoup de choses que je ne m'explique pas avec ce roman, dont la lecture a donné lieu à une vraie rencontre, un vrai moment de partage et d'immersion, et un attachement inébranlable à Maël et Yohann que je suis certaine de ne jamais oublier."

Emilie Bétoule, aufildelhistoire.com

"Laurine Valenheler a tout compris. Son style qui m'a décollé la mâchoire dès les premières pages illustre parfaitement ce qu'exige la littérature noire."
Katia Roumy - encoreunlivre.com

 

“Un exercice difficile relevé avec brio, à coups de faits, de constats, sans aucun jugement. Une plume vive et entraînante, des mots qui sonnent juste, une intrigue bien menée du début à la fin !
Cyril Carrère - Auteur et scénariste

"Ce pavé de 546 pages contient en réalité plusieurs livres en un, plusieurs histoires qui se croisent, s'entrechoquent et se chevauchent. Si l'on prend un peu de recul, pour s'extraire de l'aspect purement policier, on découvre également en filigrane un émouvant pamphlet humaniste. [...] Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang offre de plus une écriture magnifique, à un niveau de langue rare dans le thriller. Toutes les phrases sont travaillées, ciselées, Laurine Valenheler n'hésite pas à tirer le lecteur vers le haut, sans céder à aucune facilité."
Céline Saint-Charle - Romancière et nouvelliste

Avec plus de 300 commentaires et 100 chroniques toutes plateformes confondues, il est difficile de se lancer dans une compilation de tous les retours de lecteurs et de blogueurs sans prendre le risque d'en oublier...

 

Pour éviter toute omission, je vous renvoie en premier lieu aux commentaires et chroniques postés sur les pages Amazon, Babelio, Booknode, Livraddict, Goodreads et BePolar du roman.
 

Aussi, il est possible de retrouver de nombreux retours de lecture et images d'illustration sur le hashtag du roman sur Instagram, #ilssemarierentetilyeutbeaucoupdesang
Les chroniques sorties dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus sont également répertoriées sur leur site.

 

  • Instagram
cropped-Logo-PAI-wp.png

Chacun de ces retours, qu'ils soient spontanés, découlent d'un service presse ou aient été faits dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus l'année où Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang a été sélectionné dans la catégorie Littérature noire, me touchent beaucoup, et ce même lorsque les avis sont négatifs et soulèvent des perspectives d'amélioration pour la suite.
Ils sont d'autant plus essentiels qu'en tant qu'autrice auto-éditée – c'est le prix de la liberté et de l'indépendance – je ne dispose d'aucun autre canal de diffusion que mes propres réseaux sociaux et le bouche-à-oreille, et c'est encore plus vrai puisque j'ai toujours refusé de contacter les presses locales ou d'autres médias spécialisés par moi-même, trouvant la démarche plus que cavalière et estimant n'avoir aucune légitimité pour le faire.


Si Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang a pu rencontrer son lectorat, c'est donc uniquement grâce à ces retours, aux commentaires laissés par les lecteurs sur les plateformes dédiées ou les groupes de lecture et aux recommandations appuyées de blogueurs de qualité... Je pense notamment à Katia Roumy (encoreunlivre.com), Julie Perrier (julitlesmots.com), Emilie Bétoule (aufildelhistoire.com), Romain (@rom_thrillersbooks_addict), Kathleen Torck (wolkaiw.blogspot.com), Aurélie (deslivresetmoi7.fr), et tant d'autres encore que j'ai peur d'oublier...
Qu'ils soient infiniment remerciés pour leur soutien, eux et chaque personne qui prend le temps de laisser un commentaire.

bottom of page