top of page

“L'écrivain ne devrait pas avoir d'autre biographie que ses livres.”

Bruno Traven

“Seule la lecture de ses livres nous fait entrer dans l'intimité d'un écrivain et c'est là qu'il est au meilleur de lui-même et qu'il nous parle à voix basse sans que sa voix soit brouillée par le moindre parasite.
Patrick Modiano

UJFU0987.JPG

 

Je suis née en Franche-Comté en 1996, dans une famille ouvrière où la lecture n'avait vraiment pas sa place. Plus le temps passe, plus je suis persuadée que cela a été une chance.

Férue de littérature et de criminologie depuis l'adolescence, j'ai commencé à écrire très jeune, à la suite de la lecture du premier tome de la série dystopique jeunesse de Malorie Blackman, Entre chiens et loups, qui a provoqué une véritable détonation en moi. Depuis, j'étudie les langues, j'interroge la sociologie et la psychologie, j'explore les phraséologies, je voyage et prends des notes ; je refuse les cases et les compromissions.

Actuellement expatriée aux Pays-Bas, je me consacre, entre autres, à l'écriture de récits de littérature noire aux accents vaguement sociologiques et résolument engagés.

Mon premier roman, Ils se marièrent et il y eut beaucoup de sang, a été jeté dans le grand bain de l'auto-édition en octobre 2019. À la croisée entre polar, thriller et roman noir, il traite d'un thème habituellement ostracisé ou survolé dans la littérature de genre, l'homophobie, et décortique les mécanismes du glissement de ses formes les plus ordinaires vers les plus extrêmes... Cet opus introduit également les personnages récurrents de la série policière qu'il entame, les lieutenants Maël Néraudeau et Yohann Folembray, équipiers à la Section criminelle de la police judiciaire du Val-de-Marne et couple marié à la ville.

Il a été finaliste du Prix des Auteurs Inconnus 2019 dans la catégorie Littérature noire.


Mon deuxième roman, Comme une étoile qui s’éteint dans la nuit paraîtra en 2022. Suite du premier (qui peut toutefois être lue indépendamment), il raconte, au travers d’une enquête policière empreinte de neurasthénie, la douleur d’être une femme, et peut-être encore davantage celle de le devenir… Il se saisit pour cela de plusieurs thèmes, du harcèlement scolaire à la violence conjugale, en passant par la détresse psychologique des enseignants.

Si je me décide à bouger mes fesses au lieu de glander devant Netflix et de scroller sur Instagram, le petit troisième devrait être prêt pour 2023
. Il abordera conjointement les thèmes des violences policières et de la haine anti-flics ; de quoi me faire des ennemis dans les deux camps...

> Si vous désirez en apprendre davantage sur moi et mon parcours :

=> Interview donnée dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus.

=> Interview donnée à la blogueuse littéraire Heylowdy-lit-des-livres.

  • Instagram
  • Facebook
  • Twitter
bottom of page